Martine Aubry t'es pas cap?

Publié le par Les chevaliers de la nappe ronde

Au Château de Solfé, il existe une tradition. 

Outre celle de se prendre une dérouillée à toutes les élections depuis 2002, la tradition de s'accorder une pause dans la vie trépidante du Royaume et de monter méditer au grenier les événements marquants des jours écoulés. 

Les Chevaliers de la Nappe Ronde, dans le cadre de leur œuvre de partage des tribulations du Château, ont décidé de vous livrer ces événements. Libre à vous, par la suite, de vous adonner à votre propre réflexion. 

Aujourd'hui :

Martine Aubry a profité du conseil national du 9 juin, qui a longuement analysé les résultats des élections européennes, à Paris, pour tracer la feuille de route du PS dans les mois qui viennent : refondation de nos idées, refondation de la gauche et refondation de notre parti.

La suite>
 

Publié dans Dessin du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Myosotis 20/06/2009 20:31

La Marquise du Nord à Princesse Ségoreine : "Nous sommes dans le noir, au moins dans le brouillard, certes, mais tu sembles sourde de surcroît car j'ai dit ceci : - Oui, ce débat nous l’aurons. Mais je crois sincèrement que nous n’avons pas le temps aujourd’hui de nous diviser sur des querelles secondaires. Nous avons l’obligation d’aller ensemble à l’essentiel. Notre prochain rendez-vous, c’est celui des régionales. Je le dis simplement, si certains ont l’intention de se replier sur leur terrain, en espérant ainsi se démarquer de notre Parti, ils se trompent. Certes, tel ou tel pourra sauver son siège au regard de ce qu’il a apporté à la population, mais soyons en sûrs, à moyen terme, tout cela ne sera que vain, si notre Parti n’est pas à la hauteur des enjeux.
Aussi, c’est à une profonde refondation de notre parti que j’appelle, refondation des idées, refondation à gauche, mais aussi profonde refondation de nos pratiques, de nos démarches personnelles et collectives. Ce sont trois refondations qui doivent répondre aux trois crises que je viens de rappeler - je comprends que tu sois désabusée, il y a de quoi mais ne ferais-tu pas de l'opposition discrète, habile mais sytématique en attendant de ramasser les miettes ? "

L'écureuil+du+noisetier 13/06/2009 19:38

... Un grand merci, chevaliers de la nappe ronde pour mon lien que vous avez rendu opérant...  le net-itude n'est décidément pas mon point fort.

L'écureuil du noisetier 13/06/2009 16:52

Chevaliers, se pourrait-il que ce blog ne laisse passer les liens? Je n'y crois pas... je récidive donc :http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2009/06/12/14056255.html

Les chevaliers de la nappe ronde 13/06/2009 17:27



normalement les liens passent.
 >Votre lien ici Chevalier écureuil



lilou 13/06/2009 16:32

tous des lumières éteintes depuis le trop fameux pugilat de Reimsc'est vrai qu'ils avaien t besoin de repos, je vous l'accordemais rien ne les sauvera ils s'enterrent tout seulslaissons-les à leurs affaires sordides

Les chevaliers de la nappe ronde 13/06/2009 17:28


Pensez-vous réellement que les lumières se sont éteintes depuis Reims gente demoiselle?


Isabelle 13/06/2009 10:07

Le pauvre furet préfèrerait qu'on lui livre tout cuit la première place, auquel cas il consentira à sortir de son terrier américain...  peut-être veut-il aussi que le nain du royaume de France lui laisse sa place sans coup férir ??? Un furet qui prend le melon à ce point c'est-y pas mignon !