Quand les Valls seuses font le marché!

Publié le par Les chevaliers de la nappe ronde

C'est souvent le cas après les batailles perdues, les chefs et leurs troupes se rassemblent, refont le fil des événements qui ont menés à la défaite, pensent leurs plaies en silence, se réconfortent.
Au Château de Solfé en ce moment, tout le monde fait ou tente de faire corps.

Tous. Sauf un !
Le Sieur Valls Ki Rit, Comte de Tirage-sur-Ambulance. 

Il est enragé le p'tit Comte. On entend plus que lui des marchés de fin de semaine aux tribunes populaires.
Il a plein de bons mots, plein d'idées...très conceptuelles. Concepts auxquels tout un chacun ne peut qu'adhérer sur la forme. Sur le fond, en revanche, "tout un chacun" attend de l'entendre dire comment il va s'y prendre.

Tant est si bien qu'on ne serait pas médisant on dirait qu'il nous fait penser à un autre p'tit ambitieux.
Et certains de croire qu'il en fait le jeu.
A l'un comme à l'autre, le Royaume crie qu'
il ne faut pas confondre la forme et le fond.

Si besoin s'en fait sentir, le Comte de Tirage-sur-Ambulance pourra toujours trouver de l'aide auprès du Sieur Mosco VeniVidiVici.
En effet, le Sieur vient d'ouvrir un compte auprès du Grand Argentier de 
la Caisse des dépôts des concepts et ambitions.
Lui aussi a le concept. Ne reste qu'à le remplir !

 

Publié dans Dessin du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Myosotis 20/06/2009 20:37

Il nous manque un Chevalier plein de sagesse et de recul. Vous savez un de ces vieux singes à qui l'on n'apprend pas à faire la grimace. Où est-il passé ? Ne pourrait-il pas lire qu'on le réclame à cor et à cris ? 

l'écureuil du noisetier 19/06/2009 00:12

Je m'étonne de la désertion de mes amis chevaliers errants sur notre lice! Se pourrait-il qu'une des banderolles donne un peu trop dans le style " l'exécution sur la place du village", arbitraire et pour cause de médisances exacerbées?